Biographie

Giuseppe Busso, ingénieur italien, est né le 27 avril 1913 à Arese, et mort le 3 janvier 2006, à Arese également, 3 jours après que le dernier V6 Busso soit sorti des lignes d'assemblage d'Arese. Il est titulaire d'un diplome de technicien supérieur en mécanique industrielle. Il a travaillé pendant pres de 40 ans au service des plus grands constructeurs automobiles italien : Alfa Romeo, Ferrari et Fiat. Il débutera en 1937 sa carrière chez Fiat au retour de son service militaire, d'abord dans le service Aéronautique (Ufficio Tecnico Motori Aviazione), avant de rejoindre le bureau d'étude de la division ferroviaire (Ufficio Tecnico Autoveicoli Ferroviaria Sperimentali / UTAFS). Sa carrière dans le monde de l'automobile débutera en 1939, chez Alfa Romeo.

Lire la suite : Biographie

L'Usine d'Arese

areseL'usine Alfa Romeo d'Arese, mise en service au début des années 1960, était la plus importante du constructeur Alfa Romeo. Le site industriel Alfa Romeo de Arese recouvrait une surface très importante à tel point qu'il était implanté sur deux communes voisines : Lainate et Garbagnate Milanese. De nos jours, l'usine est complètement désaffectée, attendu que le Groupe Fiat Auto, maison-mère d'Alfa Romeo, a décidé de déplacer le centre d'études à Turin et les lignes de production dans la nouvelle usine de Pomigliano d'Arco près de Naples. 
Le site d'Arese occupait une position stratégique. Il était situé au centre des principales voies de communication du Nord de l'Italie :

  • les lignes Alta Velocità Ferroviaria, lignes à grande vitesse italiennes Milan-Turin, Milan-Rome, Milan-Bari, Milan-Venise-Trieste,
  • l'Autoroute des Lacs entre Milan et la Suisse, l'Autoroute Milan-Venise-Trieste, la Tangentiale Ouest de Milan
  • l'Aéroport de Milan Malpensa
Lire la suite : L'Usine d'Arese

Le V6 Busso

V6 ARESE, L'ALFA ET L'OMEGA

Au même titre que les 6 en ligne BMW ou Flat6 Porsche, le V6 Alfa est un des 6 cylindres les plus renommés du monde de l’automobile. Reconnaissable entre mille, ses talents de chanteur en ont fait un des chouchous des amoureux de belle mécanique. Pourtant, par rapport aux deux autres moteurs cités, il n’a jamais été un champion des rendements ni des puissances spectaculaires. Insuffisant pour être vacciné contre le virus Alfa. Cela mérite bien une piqûre de rappel…

Texte : Maxime JOLY - Photos : D.R. (http://www.automobile-sportive.com/reportages/historique-v6alfaromeo.php)

Lire la suite : Le V6 Busso